Rio de Janeiro

Rio de Janeiro est l’une des plus grandes villes du Brésil. Capitale de l’Etat du même nom, elle se situe dans le sud-est du pays, au bord de l’océan. La mégalopole compte plus de 6 millions d’habitants, que l’on appelle Cariocas (ou Carioques).

Rio de Janeiro : repères historiques

L’explorateur portugais Pedro Alvares Cabral découvre le Brésil au XVIe s. et par là même le futur site de Rio de Janeiro. Le nom de la ville lui a été donné par l’un des capitaines de la flotte portugaise, peut-être Amerigo Vespucci. « Rio de Janeiro » ou fleuve de janvier en portugais est l’appellation choisie par les explorateurs pour la baie de Rio. Pourquoi « janvier »? Tout simplement parce que les explorateurs accostèrent le 1er janvier de l’an 1502.

Les douanes du vieux port de Rio de Janeiro

Les douanes du vieux port de Rio de Janeiro

Les Européens établissent un commerce de bois avec les indiens Tamoyos et dès la fin du XVIe s., le port de Rio de Janeiro devient une des localisations stratégiques du commerce triangulaire entre l’Europe, les Amériques et l’Afrique. Au XVIIIe s., la découverte d’or et de diamants dans les Minas Gerais voisines permet l’essor de la ville.

Rio de Janeiro fut à plusieurs reprises capitale du Brésil, jusqu’à ce qu’elle soit supplantée par Brasilia en 1960, à l’initiative du président brésilien Kubitschek. Elle demeure l’une des villes les plus fascinantes du pays.

Rio de Janeiro : repères géographiques

La côte de Rio de Janeiro est caractérisée par des collines, des montagnes et des vallées qui résultent de mouvements tectoniques répétés. Le Pain de Sucre (Pao de Açucar) et le Corcovado ont été façonnés par les mêmes forces naturelles.

La ville de Rio de Janeiro comporte de nombreux quartiers que l’on regroupe habituellement en quatre zones géographiques : le centre, la zone sud, la zone nord et la zone ouest. Parmi les quartiers les plus connus et les plus intéressants de la ville figurent Copacabana, pour sa célèbre plage, et Ipanema, berceau de la musique Bossa Nova. Il faut noter cependant que 20% de la population carioque vit dans des favelas, ou bidonvilles.

Rio de Janeiro jouit d’un climat tropical, avec une température annuelle moyenne de 24°C. On y trouve la plus vaste forêt urbaine du monde, Tijuca.

Les sites d’intérêt et les manifestations à Rio de Janeiro

Le mondialement célèbre carnaval de Rio attire de nombreux visiteurs. De même que les plages somptueuses, notamment Ipanema et Copacabana, qui rassemblent touristes et carioques. Mais le visiteur pourra aussi découvrir nombre de sites intéressants, parmi lesquels le pic rocheux du Pain de Sucre ou la célèbre statue du Christ Rédempteur de Corcovado.

On explorera aussi avec plaisir la baie de Guanabara, avec les deux forts qui en gardent l’entrée. Depuis l’une des îles de la baie, par exemple Paqueta, on découvre une vue splendide sur Rio et les montagnes qui l’entourent. La colline de l’Urca ou le quartier de Santa Teresa offrent d’autres vues typiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*